Site officiel de la Nation Essénienne

Comment se libérer du karma? Vision essénienne

Table des matières

Personne ne peut échapper à la loi du karma. L’homme qui s’incarne sur la terre est porteur d’écritures, de bagages karmiques qui lui sont imposés par la loi de l’incarnation et du karma. Il s’agit d’une loi universelle qui relie l’homme à ses actions passées mais également à sa famille, sa lignée, sa nation et à l’humanité tout entière. C’est pourquoi, chaque homme vit et rencontre sur terre des expériences de vie bien différentes de celles d’un autre, en fonction de ce qu’il porte et de ce qu’il doit libérer dans sa vie.

Il est important que chacun s’éveille dans la connaissance de ces lois pour se libérer du karma. Se libérer du karma ne signifie pas s’en soustraire, puisque l’homme ne peut pas vivre en dehors de cette loi. Il s’agit de l’étudier, d’entrer dans l’éveil et la connaissance de ce grand principe universel pour ne plus le subir inconsciemment. Se libérer du karma consiste à en connaître les lois pour reprendre le contrôle de sa vie et donc de sa destinée. Pour te libérer du karma, entre dans l’étude et la compréhension de cette grande loi de la vie.

Pourquoi se libérer du karma?

 

La loi du karma n’est pas négative en soi. Elle est une loi universelle, une loi fondamentale de cause à effet. Par la loi du karma, tu es lié à des écritures, des dettes karmiques que tu portes. Ces dettes ne sont pas nécessairement liées à ta vie personnelle, elles peuvent venir de ta lignée voir même d’actions faites par ta nation ou l’humanité en elle-même. C’est pourquoi bien souvent l’homme vit et revit des situations dont il ne comprend pas toujours la signification, il porte des mémoires karmiques positives ou négatives qui se manifestent à lui pour être guéries, libérées.

Le karma n’est pas quelque chose d’abstrait ou de négatif. Si tu parviens à regarder ce qu’il t’ arrive dans ta vie avec un regard détaché, neutre, comme un observateur de ta vie, tu apprendras progressivement à lire les écritures qui sont posées sur toi et donc à les transformer.

Dans la loi du karma, tout a un prix. Tout se paie. Une dette qui n’est pas réglée en cette vie devra l’être d’une manière ou d’une autre, soit par l’homme lui-même, soit par sa descendance.

Se libérer du karma est donc essentiellement un cheminement conscient de l’homme qui décide de sortir de cet esclavage héréditaire qui l’anime à son insu, pour reprendre sa vie en main, changer les écritures posées sur lui et ainsi poser sur la terre une vie en conformité avec ce qu’il est réellement.
Se libérer du karma est nécessaire pour l’homme qui décide de marcher sur un chemin d’éveil et de transformation

Comment se libérer du karma?

 

Se libérer du karma n’est pas un acte anodin qui peut être réalisé en un coup de baguette magique. Il s’agit plutôt d’une succession de prises de consciences, de choix et d’actes éclairés que l’homme pose dans la volonté claire de se libérer du karma de sa famille, de sa nation et de l’humanité. A partir du moment où tu t’es incarné sur la terre, tu as endossé fatalement 3 karmas : le karma familial héréditaire, le karma national et celui de l’humanité terrestre. Pour te libérer de ces karmas qui sont comme des écritures posées sur toi, tu dois t’éveiller, car pour te libérer du karma, tu dois pouvoir décider en conscience de transformer ta vie jusque dans ton quotidien.

Premièrement prends conscience que ta terre intérieure est sainte et sacrée, qu’elle est un espace de conscience, une terre vierge qui peut être fécondée par tout et n’importe quoi. Si tu es inconscient et passif, ou si tu es conscient mais que tu fais des mauvais choix, tu seras animé et guidé à ton insu par le karma collectif sombre. Ta terre intérieure en sera fécondée et ta vie mais également ta descendance en paiera le prix. Une fois que la terre intérieure de l’homme est fécondée par des êtres, ils chercheront à être alimentés.

Par exemple, si tu portes en toi la semence de la colère, tout comme tes parents et tes grands-parents portaient la colère en eux, cet être est alimenté depuis des générations. Pour te libérer de cet être, pour te libérer du karma de cet être, la colère ne doit plus être alimentée. L’être de la colère ne doit plus recevoir de nourriture. C’est-à-dire qu’au lieu de nourrir la colère en toi, tu dois nourrir la paix en toi pour que la colère s’affaiblisse et finisse par entrer dans le non manifesté.
En réalité, c’est l’homme qui dirige mais nous n’en avons plus conscience. La colère, la jalousie, les forces sombres n’ont pas réellement de fondement si l’homme ne les nourrit pas. Ce sont des forces qui viennent en la vie de l’homme pour lui signifier qu’il y a là une dette, un karma qui doit être réglé.

Pour se libérer du karma et donc de l’emprise de ces forces en toi, tu dois parvenir à les lire sans jugement, pour établir un dialogue avec elles et leur demander pardon. Si tu trouves pourquoi la colère vient vers toi, tu enlèves le nœud, tu dénoues la situation et ce faisant, tu dénoues les situations à venir et cet être te quittera.

L’éducation: clé pour se libérer du karma

 

L’homme endosse des dettes karmiques car il n’est pas éveillé et conscient dans sa vie. Il pense bien souvent qu’il est un être indépendant des autres qui peut vivre uniquement par lui-même sans avoir de comptes à rendre à qui que ce soit. Il n’a pas conscience de la nécessité de se libérer du karma pour vivre réellement en conformité avec ce qu’il est, dans son individualité propre. L’homme n’a pas conscience de cela car il n’a pas reçu l’éducation nécessaire pour s’y éveiller.

C’est véritablement par l’éducation, que tu peux prendre conscience des grandes lois universelles. C’est par l’éducation que tu peux comprendre que tu es lié par des mondes visibles comme invisibles, que tu es assailli par des forces qui sont liés à toi comme des dettes, des esclavages karmiques, qui n’ont rien à voir avec ce que tu es véritablement et dont tu dois te dégager.
Tous les êtres avec lesquels tu es lié, tous ces liens sont comme des esclavages. Il y a des esclavages dont tu es sans doute conscient et d’autres non. C’est-à-dire qu’il y a les dépendances que l’on voit, par exemple quelqu’un qui serait accro à la cigarette, et ceux que l’on ne voit pas, quelqu’un qui agirait sans cesse pour obtenir une reconnaissance extérieure. Les esclavages inconscients sont les plus sournois car l’homme les porte sans les voir. C’est pourquoi tu dois savoir qui tu es, ce que tu veux et être capable de progressivement regarder tout ce avec quoi tu es lié pour te libérer de ces esclavages inconscients et donc te libérer du karma qu’ils engendrent.

Prends conscience que tout ce que tu fais dans la vie aura des conséquences car cela te lie avec des mondes et des êtres que tu le veuilles ou non. C’est pourquoi sois attentif à ce que tu fais, aux mondes que tu nourris par son existence.

L’homme qui n’est pas éduqué vit dans l’inconscience.
Celui qui s’éveille ne peut faire autrement que prendre sa vie en main car il n’y a rien de pire que celui qui sait les choses mais ne les met pas en application. Se libérer du karma n’est pas quelque chose d’abstrait ou d’insurmontable, il s’agit tout d’abord d’être éduqué dans la connaissance des lois et de prendre conscience qu’il y a des choses que l’on ne doit pas faire dans la vie, car tout a un prix. Un jour ou l’autre, tu devras payer, rembourser, régler ces mondes avec lesquels tu vis.

Par l’éducation, tu peux parvenir à regarder les choses en face, à regarder ce qui est lumineux ou sombre en toi sans jugement, sans condamnation, sans rejet, mais dans l’attitude juste de la neutralité. Aucune expérience n’est mauvaise en soi, rien n’est à rejeter si tu mets les choses à leur juste place. Lorsque tu rejettes une chose, tu restes lié à elle, cela signifie que tu n’es pas dans la maîtrise mais dans la réactivité.
Quand tu as atteint la maîtrise, rien ne peut plus te toucher ni t’atteindre, car tu connais ce qui vis en toi, tu sais ce qui t’appartient réellement et quels sont les mondes, les influences avec lesquelles tu vis et qui cherchent à diriger ta vie. Se libérer du karma amène à la maîtrise, à l’activité consciente et éclairée.

Se libérer du karma par les rites d’expiation

 

Dans le vocabulaire populaire l’expiation renvoie souvent à une punition, un châtiment, une souffrance que l’on s’impose pour réparer, compenser un péché, une faute commise.
L’expiation est en réalité un chemin d’éducation, un chemin de libération et de maîtrise.
Dans l’ancienne Égypte, quand quelqu’un avait posé un acte répréhensible, on savait que cela se reporterait sur sa famille et sur les générations futures. C’est pourquoi il devait accomplir des rites d’expiation, pour se détacher des esprits, des alliances avec lesquels il s’était lié. Les premiers Chrétiens accomplissaient eux aussi des rites d’expiation, notamment dans les souterrains de Rome.

Un rite d’expiation permet de se détacher des alliances contractées dans le passé pour ne pas traîner avec soi ces mondes dans cette vie-ci, mais aussi dans l’au-delà, après la mort du corps physique. L’expiation est un rite qui permet de se libérer du karma et de se reconstruire un corps de vertus.

La tradition essénienne pratique les rites d’expiations depuis de nombreuses années. Par ces rites fondamentaux, l’homme dit aux mondes invisibles qu’il souhaite utiliser son pouvoir créateur pour servir la Lumière et se reprendre en mains, s’éveiller et payer ses dettes.

« Expier » veut simplement dire payer. Si tu fais quelque chose qu’il ne faut pas faire, tu dois payer. Si tu vas trop vite sur la route et que tu te fais attraper, tu dois payer pour équilibrer, c’est-à-dire faire quelque chose de positif pour la communauté. On estime que si tu donnes de l’argent, tu compenses pour ton méfait, tu t’acquittes de ta dette, en cela tu va te libérer du karma, c’est à dire que par l’argent, tu rééquilibres la dette. Il en est de même dans les mondes invisibles. Pour réparer une dette visible, elle doit d’abord être rééquilibrée dans les mondes invisibles.

En pratiquant les rites d’expiation pour se libérer du karma, l’Essénien nettoie toutes les sphères de son être et les harmonise. Il décide en cela de reprendre sa vie en mains, et de se dégager des forces qui le conduisent en esclavage. Être un esclave amène nécessairement la souffrance et l’échec car cela amène l’homme à ne pas vivre en conformité avec ce qu’il est. Ce qui amène la souffrance, c’est l’attachement à ce que l’on n’est pas.

Se libérer du karma est une nécessité pour tout homme qui s’incarne mais également une responsabilité. Celle de guérir les dettes du passé, de les libérer pour d’une part alléger le poids de son karma, du karma de l’humanité tout entière mais également de sortir de la loi de la réincarnation de l’offense pour entrer sur le chemin de la réincarnation de Dieu, c’est à dire des vertus, de la Lumière en tous les êtres.

Se libérer du karma n’est pas insurmontable. Il suffit à l’homme de s’éveiller et de progressivement entrer sur la voie de la guérison et de la libération de son être.

Se libérer du karma est une grande étape qui mène à l’éveil véritable, l’éveil de l’homme qui entre dans le discernement et la sagesse des mondes, l’homme véritable qui sait qui il est et ce qu’il n’est pas.

Table des matières

Enseignement
webmaster

A propos des sectes

  La réponse des Esséniens contemporains   Depuis des milliers d’années, l’humanité a adopté la fâcheuse habitude de cultiver la peur et la haine par une façon de vivre erronée

Lire d'avantage
Santé
webmaster

Vivre avec un Ange au quotidien

De nombreuses traditions, de nombreuses religions font référence à la présence d’êtres subtils bienveillants qui vivent autour de l’homme et le guident, le protègent, l’accompagnent tout au long de sa

Lire d'avantage
Enseignement
webmaster

Qu’est-ce que l’Éther Pur

L’Éther pur est un organe de la Nation Essénienne créé à la demande de l’Archange Raphaël. C’est un organe de communication subtile entre les montagnes qui sont couronnées de la

Lire d'avantage
Enseignement
webmaster

Jusqu’ou ira le clonage ?

Mark Post, le patron du département de physiologie de l’Université de Maastricht, aux Pays-Bas, a déclaré lors d’une conférence à Vancouver, au Canada, qu’il avait l’intention de dévoiler ce «

Lire d'avantage
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page