Site officiel de la Nation Essénienne

Notre vision

Table des matières

La vision essénienne du monde

Une vision universelle 

La vision essénienne du monde est une vision selon laquelle tout est vivant, une vision selon laquelle rien n’arrive par hasard car tout est régi par une sagesse et des lois précises. La vision essénienne du monde est une vision qui responsabilise, qui invite l’homme à s’éveiller, à devenir conscient du monde dans lequel il vit et du futur qu’il construit au quotidien par sa vie. 

La vision essénienne du monde est une vision ennoblit, qui donne de l’âme et de la grandeur à tout ce qui vit. Elle est une culture, c’est-à-dire une façon de regarder, de sentir, de voir, d’écouter, de toucher le monde qui éveille l’âme et la grandeur en tout. Elle est une culture car c’est un art de cultiver la vie, de faire germer la semence divine en tous les êtres pour qu’elle puisse fleurir, fructifier et se répandre en ensemençant les mondes dans la beauté et l’expansion.

La vision essénienne du monde est une vision universelle. Il s’agit d’une façon de regarder le monde au-delà des différentes visions qui existent. Ce n’est pas une vision qui se veut supérieure ou qui voudrait s’imposer au reste du monde, elle ne rejette aucune autre vision, aucun autre point de vue. Il s’agit d’une vision qui cherche à éveiller la vérité, la semence d’éternité qui se trouve derrière toutes les façons de voir le monde. Il s’agit d’une vision qui cherche à amener le monde dans la grande compréhension qui rassemble les êtres, les unifie, place chose à sa juste place.

Pour les Esséniens, à l’origine, il y a une seule et même source, qui est l’intelligence divine première. Cette intelligence première préexiste à toute création, à toute culture, à toute civilisation. C’est pourquoi les Esséniens cherchent à s’éveiller au-delà des apparences temporelles pour éveiller ce qui rassemble tous les êtres au-delà de tout.

Dans la vision essénienne du monde, tout est sage et tout est bon, tout est vrai, et il n’y a pas de mal. Il n’y a pas de mauvais regard, il y a des regards différents qui sont unifiés par la sagesse de l’ensemble.  

Une vision animiste du monde

La vision essénienne est une vision animiste du monde. Les Esséniens sont des animistes. Pour eux tout est vivant, tout est empli d’âme, de vie, d’intelligence. Pour eux, tout ce qui se manifeste dans le visible a d’abord une manifestation invisible. C’est pourquoi la tradition essénienne s’est toujours formée dans l’étude et la connaissance des lois universelles qui régissent toute existence. Regarder ce qu’il y a au-delà du corps, de la forme, du mortel. Pour un Essénien, derrière toute chose, il y a un monde vivant. Derrière la terre, il y a un monde. Derrière l’eau, l’air, le feu, il y a des mondes. 

La vision essénienne du monde consiste à voir, sentir, expérimenter que la vie n’est pas dans la forme extérieure, elle est ce qui est caché à l’intérieur de la forme. Elle est l’âme qui anime le tout. L’Essénien regarde une graine et voit le pommier en potentiel. Dans le petit, il voit l’infiniment grand. Dans son corps, dans la terre, dans la graine, il voit l’univers tout entier. Derrière chaque être, il regarde l’âme individuelle qui s’exprime, unie à la grande âme universelle.

Une vision sacrée du monde

La vision essénienne du monde est une vision qui éveille la présence du plus grand, du sacré, du divin en tous les êtres. C’est une vision qui donne du sens, de la sagesse, de la beauté, de l’honneur, de l’âme, de la dignité, de l’immortalité à la vie. 

Pour les Esséniens, l’homme est un serviteur du grand bien commun, c’est-à-dire de l’intelligence universelle qui unit tous les mondes, Dieu. C’est cette intelligence là que les Esséniens veulent nourrir et faire apparaître dans leur vie. C’est cette intelligence divine qu’ils veulent transmettre en leur vie par leurs actes, leurs paroles, leurs gestes, … Car cette intelligence première est le sacré, le précieux, la semence divine en tous les êtres. 

La tradition essénienne met en avant une éducation de l’homme libre qui par son existence ennoblit toutes les sphères de son existence. En vivant avec l’enseignement, c’est-à-dire en étudiant et mettant en pratique les grandes lois universelles et divines, les Esséniens vivent avec leur âme et redonnent de l’âme à la vie entière. Ils respirent avec les intelligences supérieures, sont inspirés par elles et peuvent agir sur la terre en conformité avec elles.

La vision essénienne du monde met en avant l’importance de se mettre au service du sacré, de le préserver et le vivifier pour que Dieu puisse se manifester sur la terre en toute liberté.

Une vision créatrice 

La vision essénienne du monde consiste également à regarder le monde en conscience, en étant clair, éveillé, en mettant chaque chose à sa place, et dans la conscience que l’homme est un créateur de sa vie. Pour les Esséniens, tout est juste, il n’y a pas de problèmes car tout arrive pour une raison précise. 

Si l’homme regarde le monde avec les yeux de la sagesse, il verra qu’il est créateur de sa destinée. Quoi qu’il veuille voir apparaître en sa vie, il peut lui-même placer les conditions pour que cela advienne. S’il veut aller vers la Lumière, il doit organiser sa vie en fonction, car il y aura toujours des mondes, des influences qui le rattraperont et chercheront à le détourner de ce qu’il veut réellement. 

De la vision du monde d’un être, dépend sa destinée. Si un être voit le monde avec les yeux de l’amour, il attirera l’amour en sa vie, si un être regarde le monde avec les yeux de la discorde, il ne pourra s’éveiller dans la paix et la clarté intérieure.

C’est pourquoi la tradition essénienne met en avant l’importance de l’éducation de l’homme, pour qu’il puisse en conscience engendrer un futur digne et harmonieux. Par sa parole, par son regard, par ses intentions, l’homme a le pouvoir de créer les mondes, de les emmener vers la grandeur, vers la splendeur ou vers le néant. Dans la vision essénienne du monde, l’homme a donc la responsabilité de ce qu’il met au monde.

Une vision ancrée dans la tradition de la Lumière

La vision essénienne du monde n’est pas confinée dans le temps ni dans l’espace. Les Esséniens portent en eux la mémoire de leurs ancêtres et posent sur terre des pas dans lesquels marcheront les générations futures. Les Esséniens portent en eux l’intention de servir une œuvre qui est plus grande qu’eux, une œuvre divine au-delà du temps, un plan universel qui concerne tous les êtres. 

Ils portent en leurs cœurs les âmes des hommes et des femmes qui ont marché avant eux sur le chemin de la tradition et de la lignée des serviteurs du divin. Pour eux, tout est dans une continuité d’existence. Leurs ancêtres participent à leur vie, tout comme leurs descendants à qui ils vont léguer un héritage. 

Selon la vision essénienne, l’homme qui s’incarne sur la terre porte en lui une mémoire divine, comme un souvenir de ce qu’il est réellement. Il doit rencontrer une tradition vivante, recevoir l’enseignement d’un maître incarné, d’un envoyé des mondes supérieurs, pour que cette semence prenne un corps à l’intérieur de lui. C’est pourquoi pour les Esséniens vivre au cœur d’une tradition authentique est primordial. La tradition est ce qui persiste au-delà des âges. Elle est ce lien vivant avec la source divine, avec l’enseignement des mystères.

Les Esséniens respectent et étudient la parole des anciens, et se préparent constamment à accueillir le nouveau, celui qui vient rajeunir l’arbre de la tradition de la Lumière.

Une vision commune tournée vers la responsabilité

Dans leur vision du monde, les Esséniens n’œuvrent pas pour eux-mêmes mais pour le bien de tous, le bien des générations futures, le bien de Dieu.

Les Esséniens travaillent ensemble, s’unissent pour faire apparaître sur la terre une autre façon de vivre. Ils partagent cette certitude qu’ensemble il est possible de construire un nouveau monde, dans l’harmonie avec tous les règnes du vivant, sans se cacher, sans se voiler la face, en reconnaissant que chacun est porteur de forces et de faiblesses, que chacun est sur un chemin d’évolution et a à travailler sur lui. Tous ensemble se complètent pour faire apparaître une œuvre plus grande, une œuvre divine, pour le grand bien de tous.

Dans la vision essénienne du monde, une graine que l’on met en terre aujourd’hui se manifestera demain. C’est pourquoi les Esséniens prennent soin de leur terre intérieure comme de la nature vivante, pour que les graines qu’ils y plantent s’enracinent et grandissent afin de voir fleurir dans le futur un nouveau monde pour tous les êtres. 

Dans la vision essénienne du monde, l’homme est un pilier intermédiaire entre les règnes du Père et de la Mère. Il porte en cela une responsabilité envers lui-même, envers ses semblables comme envers tous les règnes de la création. 

Une vision tournée vers le prendre soin de tous les êtres

Pour les Esséniens, Dieu est l’origine de toute création. Dieu est à la fois le principe du Père, le grand invisible, le principe fécondant tous les mondes et le principe de la Mère, la grande maman, la terre, la manifestation visible du divin. Tous les êtres de la création sont des enfants de Dieu. Chacun fait partie de l’ensemble, du grand tout et mérite sa place dans l’ensemble, dans l’alliance des règnes. C’est pourquoi les Esséniens veulent prendre soin de tous les êtres, comme l’on prend soin de sa propre famille, de ses sœurs, de ses frères, de ses parents, de ses enfants. Les minéraux, les végétaux, les animaux, les hommes ne sont pas séparés, ils constituent le grand corps de la Mère et tous ensemble sont animés par les mondes supérieurs du Père, les mondes angéliques, archangéliques et divins.

Dans la vision essénienne du monde, avant d’aller vers les mondes supérieurs, il faut passer par les règnes de la terre et en prendre soin. C’est une base fondamentale de la vision des esséniens qui cherchent en leur quotidien à vivre toujours plus en harmonie et dans le respect de leurs petits frères et sœurs de la nature vivante qui sont des portes vers les mondes supérieurs.

Retour haut de page