Site officiel de la Nation Essénienne

Nos missions

Table des matières

Les Esséniens sont conscients de ce qui est en jeu dans la société actuelle. Ils sont conscients que le monde vit actuellement un grand déséquilibre et mettent tout en œuvre pour que l’homme puisse s’éveiller dans la dignité et faire face à ce changement en ayant à disposition les bons outils, des clés efficaces pour vivre dans ce monde .

Éveiller les consciences individuelles et collectives

Pour les Esséniens, l’éveil de la conscience est la base d’une bonne éducation de l’homme. Elle amène l’homme à se connaître lui-même pour connaître le monde entier.

Très peu d’hommes aujourd’hui peuvent affirmer qu’ils se connaissent en vérité, qu’ils connaissent le monde qui les entoure. 

C’est pourquoi l’éveil de la conscience est primordial, car elle est la base de la connaissance et de l’observation de soi. La conscience conduit l’être humain à s’éveiller dans la réalité de sa vie quotidienne à voir ce avec quoi il vit, les influences, les mondes, les concepts qui l’animent pour apprendre à faire la part des choses entre ce qui en lui est culturel, héréditaire, sociétal,… et ce qui appartient à son âme, à son être véritable.

L’éveil de la conscience doit être individuel et collectif. Individuel pour que l’homme se connaisse et sache ce avec quoi il vit dans sa vie. Collectif, car c’est l’humanité tout entière qui doit sortir de sa léthargie pour comprendre le monde dans lequel elle vit et  engendrer un futur différent.

L’éveil de la conscience individuelle comme collective éveille le vrai savoir, celui qui est universel, qui éclaire les mondes, celui qui est bon pour tous les êtres. 

S’éveiller dans la conscience du vrai savoir, ce n’est pas renier le monde sombre, mais c’est s’éveiller à la connaissance du bien et du mal et tout regarder sans préjugés, dans la neutralité, voir que rien ne doit être rejeté, car tout est sagesse.

Lorsque la conscience est éveillée, le niveau vibratoire de l’individu comme de la communauté s’élève, alors peut apparaître une qualité de vie supérieure, reliée à la conscience universelle. C’est pourquoi il est essentiel aujourd’hui que l’humanité entre dans un éveil de conscience subtil pour équilibrer les forces destructrices à l’œuvre dans le monde et créer un autre avenir, plus éveillé, respectueux et en harmonie avec la nature vivante.

Amener un nouveau chemin d’éducation

L’éducation du genre humain est l’une des missions principales de la Nation Essénienne.

La tradition essénienne sait que la qualité de la vie sur terre dépend du degré d’éducation et d’éveil de la conscience des êtres humains. Un homme bien éduqué, dans des valeurs universelles et tournées vers le bien, engendrera un futur harmonieux et respectueux de tous les êtres. 

Pour les Esséniens, une véritable éducation est une éducation libre de peurs, libre d’endoctrinement, libre de croyances stériles, de dogmes socioculturels imposés. Elle guide l’homme tout au long de son chemin de vie, de la naissance à la mort, en le formant dans toutes les sphères de son quotidien. 

Elle est un chemin d’éveil permanent. Il n’y a pas d’âge pour apprendre, la vie tout entière est source d’éveil et de transformation.

A travers la Nation Essénienne, les Esséniens amènent un nouveau chemin d’éducation de l’homme. Un chemin non pas tourné vers l’enrichissement d’un système imposé mais tourné vers le développement de l’être humain dans ce qu’il a de plus digne, de plus noble, de plus grand.

Pour les Esséniens, l’éducation doit être capable de conduire un être humain vers une conscience plus élevée de la vie et de l’existence. Elle doit amener l’homme à se connaitre lui-même ainsi que le monde dans lequel il vit, pour pouvoir vivre consciemment, dans la maîtrise de ce qu’il est et de ses capacités propres. 

A travers l’académie essénienne, à travers les formations et les initiations, la Nation essénienne met en place un cadre clair et structuré qui offre des outils réels pour que l’homme puisse se développer dans son individualité.

L’éducation essénienne amène l’homme dans la connaissance de qui il est, d’où il vient, de ce qu’il veut réellement et de ce pourquoi il est venu sur la terre.

Bâtir une nouvelle manière de vivre à travers les villages esséniens

Pour les Esséniens, Dieu n’est pas une abstraction. Il se manifeste dans le réel, dans le concret si on lui offre les conditions pour qu’il puisse advenir. C’est pourquoi les Esséniens choisissent de s’assembler et de vivre ensemble pour mettre au monde une autre manière de vivre qui fait apparaître Dieu sur la terre au cœur du quotidien.

Pour les Esséniens, faire apparaître Dieu sur la terre se fait dans le concret de la vie quotidienne, dans l’amour du travail et le service du bien commun. En bâtissant les villages esséniens, les Esséniens ouvrent des espaces préservés sur la terre dans lesquels ils peuvent vivre et travailler en conscience au service d’une œuvre qui les dépasse, une œuvre à la fois impersonnelle et collective dans laquelle chacun peut s’épanouir dans son propre rayon.

Au sein des villages esséniens, la vie entière est réécrite dans toutes les sphères de la vie quotidienne. Le travail, la santé, la famille et l’économie sont vécues et posées en conformité avec le respect des grandes lois universelles et le respect des vertus divines. La fraternité, la bienveillance, le respect, la liberté, la paix, la joie, l’amour, l’équilibre, l’éveil, … sont au cœur de la vie en communauté. Pour les Esséniens, vivre avec les vertus consiste à remettre de la valeur, de la dignité, de la noblesse en toute activité et en tous les êtres. En remettant les vertus dans les activités simples de leur vie, les Esséniens redonnent de la valeur à tout ce qu’ils font, à toutes les sphères de leur vie quotidienne et font ainsi apparaître Dieu sur la terre en toute simplicité.

Restaurer la religion universelle

A l’origine, il y a une religion; la religion de Dieu, celle qui relie tous les êtres en un seul être, Dieu. Elle est la reliance première entre tous les règnes, entre le principe sacré et invisible du Père et la nature vivante, la Mère. La religion universelle est la religion de la grande fraternité. Elle n’appartient à aucun peuple, elle est uniquement divine.

Elle est la religion de l’alliance entre tous les règnes, elle est le grand bien commun. Elle est le cœur de Dieu qui porte et unit tous les êtres dans une même harmonie. La véritable religion est celle qui unit l’homme à Dieu, à lui-même ainsi qu’à tous les êtres de la nature.

La tradition essénienne est issue de cette religion première. Elle est la tradition universelle, celle qui coule et se transmet au cœur de toutes les traditions. Elle ne se veut supérieure à aucune autre religion, à aucune autre tradition car en réalité, toutes les religions sont issues d’une même et unique source, Dieu. Dieu s’est révélé à travers les âges sous différents aspects en fonction des âges, parlant aux peuples et civilisations dans un langage adapté au contexte historique de l’humanité. 

La religion essénienne est une religion universelle, elle unit tous les êtres dans une même sagesse, la sagesse divine primordiale. Elle unit, réunit tous les règnes et tous les mondes dans une même alliance d’amour, une même harmonie, une même fraternité.

En restaurant la religion universelle, la tradition essénienne remet au cœur de la vie les valeurs universelles fondamentales telles que l’amitié, l’amour, le respect, la tolérance, le prendre soin de tous les êtres ainsi que tout ce qui appartient au grand bien commun

Restaurer l’alliance entre tous les règnes

Une des missions principales de la Nation Essénienne est de maintenir allumée la flamme de l’Alliance entre Dieu et l’humanité.

À travers les âges, le monde divin a envoyé ses fils et ses filles sur la terre pour guider l’humanité et maintenir allumée la flamme de l’alliance, c’est-à-dire la flamme de la Tradition. 

Cette flamme est allumée sur la terre pour préserver le lien entre tous les règnes. Les règnes du monde visible, comme les règnes du monde invisible.

Dans la tradition essénienne, l’Alliance est composée des 7 règnes de la création.

Les minéraux, les végétaux, les animaux et les hommes font partie des règnes de la Mère, le monde visible, manifesté. Les Anges, les Archanges et les Dieux font partie des règnes du Père, les mondes invisibles. L’homme se trouve au milieu, comme un intermédiaire entre les 2 mondes. À l’origine, aucun être n’est séparé. Tout vit dans et pour le grand Bien commun. La création est une, un seul corps, un organisme, un tout harmonieux. Aucun être faisant partie de la création n’est séparé. L’homme doit reprendre sa place de pilier et d’intermédiaire entre les règnes de la Mère et les règnes du Père pour que l’alliance soit à nouveau vivante et florissante dans la grande unité.

Préserver et diffuser la sagesse universelle

A travers le temps, de nombreux enseignements de la tradition ont été perdus ou détruits. Il est primordial que tout enseignement vivant délivré par un monde supérieur soit non seulement préservé mais aussi diffusé pour que l’humanité puisse en bénéficier. 

L’enseignement reçu à travers la Nation Essénienne recèle de trésors de sagesse pour les générations futures. C’est pourquoi il est important que toutes ces perles de sagesse soient soigneusement recueillies, retranscrites, mises en forme pour qu’elles puissent être préservées dans leur essence première et non dénaturées par une volonté humaine. 

Il est important de tout inscrire, de tout archiver, de tout préserver dans la pureté pour que cet enseignement perdure à travers le temps et puisse être partagé, rendu accessible facilement à tous ceux qui souhaitent s’en approcher.

Par le travail d’archivage, l’œuvre peut se poser et grandir sur la terre. Par la diffusion, c’est son rayonnement qui grandit et son champ de vie est vivifié dans tous les mondes.

C’est pourquoi la bibliothèque essénienne a été mise en place, pour remplir ces 2 buts de préservation et de diffusion de l’enseignement. Elle est destinée à rassembler les enseignements de tous les maîtres esséniens, de sauvegarder les écrits de tous les initiés ainsi que les enseignements des mondes supérieurs, et à les rendre accessible au plus grand nombre.

Retour haut de page