Categories: Enseignements Essénien Leave a comment

Les Archanges

Aborder la question des Archanges n’est pas un processus simple car, comment parler d’un monde dans lequel nous ne vivons pas et dont nous ignorons pour la plupart la réalité ? Bien que leur existence soit confirmée dans des écrits de la tradition judéo-chrétienne et de bon nombre de courants dits du New Age, il est difficile d’avoir une idée claire dépouillée de toute fantasmagorie, de toute illusion, de tout mensonge nous permettant de nous rapprocher d’eux dans la bonne attitude et la bonne éducation.

1.       Qui sont les Archanges ?

Le prisme par lequel nous allons aborder cette question est celui de la structure de l’univers. En effet, la hiérarchie de l’univers nous donne déjà une perspective de la nature des Archanges et de leur rôle dans la création. Il est dit que Dieu créa le monde en 7 jours. Il ne s’agit bien sûr pas du temps mais des sept règnes de la création : les Dieux, les Archanges, les Anges, les Hommes, les Animaux, les Végétaux et les Minéraux.  Dans cette hiérarchie, il peut être distingué deux groupes de règne : Ceux du ciel, du Père (Les Dieux, les Archanges et les Anges) et ceux de la terre, de la Mère (Les Hommes, les Animaux, les Végétaux et les Minéraux).

Le Père est le principe animateur et créateur caché, celui qui vit au-delà de toute vie. Demeurant invisible, Il se révèle à travers toutes ses créatures par ses principes éternels immuables (les Dieux), ses lois éternelles (les Archanges) et ses faits, vertus des lois (les Anges).   Ce sont ces principes, ces lois et vertus qui constituent ce qu’on appelle le monde divin.

La Mère quant à elle est l’Intelligence subtile qui accueille toutes créatures dans le monde manifesté. C’est la nature et l’Intelligence cachée derrière elle.

Ainsi, L’univers est régi par des lois divines que l’homme doit étudier et appliquer pour vivre en accord avec le monde divin. La Loi dont nous parlons ici est juste. Elle est divine et vient du Père. C’est elle qui a structuré tous les mondes et leur permet de vivre. Ainsi, en accord avec la sagesse essénienne, les Archanges sont en réalité la loi divine ;

« Nous, les Archanges, nous vivons dans un monde de lois. Nous sommes la loi divine » (Evangile Essénien de l’Archange Gabriel, Ps 121, verset 6).

Il s’agit donc des gardiens du monde divin qui ne laissent entrer rien de ce qui n’est conforme à lumière, aux lois divines. En conséquence, jamais le monde divin ne s’approchera d’un monde confus et ne le validera ; il vient habiter dans ce qui lui correspond, qui est sage, structuré suivant les lois, en harmonie avec sa propre nature.

Un Archange est un gardien de la Lumière qui vient d’un monde où la Lumière est un océan infini et immortel que nul ne peut éteindre. Dans ce monde, ce sont les ténèbres qui sont faibles. Or sur terre, c’est totalement le contraire, puisque ce ne sont pas les lois divines qui régissent nos vies et ce sont les ténèbres qui gouvernent notre monde. Pour pouvoir inverser la tendance, c’est à l’homme de se conformer aux lois du monde divin afin de l’attirer dans sa vie, mais les hommes ont cultivé des idées fausses au sujet du monde divin et des lois le gouvernant. C’est l’une des raisons pour laquelle un Archange vient sur la terre par l’intermédiaire d’un maître, au sein d’une tradition et d’une école esséniennes pour honorer la promesse de Dieu qui ne veut pas abandonner la Lumière qui luit dans les ténèbres et veut devenir consciente.

En effet, si nous connaissons l’existence des Archanges aujourd’hui c’est par ce qu’il y a d’abord eu Enoch. Enoch est le père-mère de la tradition de la Lumière sur la terre. C’est lui le premier qui a reçu la révélation des lois de Dieu et nous l’a transmis à travers une lignée de maîtres, de prophètes qui nous ont légué son héritage de pouvoir être des enfants, voire des parents de la lumière sur la terre. Bien avant Jésus, Énoch raconte son expérience et sa mission. C’est le grand Mystère divin qui lui parle en ces termes à travers les Archanges et les Anges :

« Je Suis l’Éternel, non créé par les mains et sans changement.

Ma pensée est l’intelligence de tous les mondes subtils.

Ma sagesse et mon Verbe sont les créateurs de tout ce qui existe dans les mondes manifestés.

Mes yeux observent toutes choses qui se tiennent devant moi dans la crainte de l’inconnu.

Si je détourne ma face, tout ce qui est créé retournera dans le non-manifesté.

Ouvre ton esprit, Énoch, et connais celui qui te parle et t’instruit.

Je te donne les Anges qui t’ont conduit jusqu’à moi afin qu’ils soient tes gardiens et qu’ils t’enseignent mes commandements. Retourne sur terre et raconte aux hommes fidèles ce que je t’ai dit ainsi que tout ce que tu as vu, du premier ciel jusqu’à mon trône, ainsi que les hiérarchies angéliques. Car j’ai tout créé et tout est à mon service.

Transmets-leur des livres écrits à la main, ils les liront et ainsi, ils me connaîtront comme le Créateur de toute chose. Ils comprendront qu’il n’y a pas d’autre Dieu que moi.

Laisse-les distribuer les livres que tu as écrits aux enfants de tes enfants, génération après génération, nation après nation.

Je te donne, à toi, Énoch, mon intercesseur, l’archistratège Michaël pour te protéger des œuvres de tes pères Adam, Seth, Énosh, Caiman, Mahaleleel et Jared, ton père. Ils ne me respectent pas, ont rejeté mes commandements, préférant se prosterner devant des faux dieux plutôt que devant moi. Ils ont réussi à convaincre le monde avec leurs enseignements, à commettre les plus abominables offenses, le plus souvent les uns contre les autres, la plupart du temps avec une méchanceté inconcevable ».

Dans son Evangile, l’Archange Raphaël nous explique les raisons pour lesquelles les Archanges attachent de l’importance à la lignée des maîtres : « Ils sont pour nous le royaume du Père dans votre monde. Tant qu’un maître est vivant sur la terre, nous ne pouvons l’abandonner. Si cette lignée vient à se rompre, le monde des hommes n’existera plus pour les Archanges. Alors les Anges quitteront la terre et les hommes seront totalement envahis par les royaumes inférieurs de la mortalité » (Evangile Essénien de l’Archange Raphaël, Ps 39, verset 1). Ceci montre l’importance de la lignée des fils et fille d’Enoch qui ont porté la lumière sur la terre. Enoch, de part sa prêtrise sacrée, a permis à un monde supérieur de nous parler, et de transmettre ses lois et commandements.  De son vivant, il fut élevé au ciel de l’Esprit pour y rencontrer les 4 grands Archanges qui portent les 4 lettres du Nom de Dieu :

Michaël, le Père éternel du feu,

Raphaël, le Père éternel de l’air,

Gabriel, le Père éternel de l’eau,

Ouriel, le Père éternel de la terre.

Ces 4 grands Archanges sont les porteurs du trône de Dieu dans l’Apocalypse mais aussi les 4 faces de la pyramide en Égypte. On les retrouve encore dans le Sphinx dont les 4 animaux qui le constituent seront plus tard incarnés par les 4 évangélistes porteurs de l’Enseignement du Christ. C’est de leur présence que sont nées toutes les religions connues dans le monde de l’homme.

2.       Comment les Archanges ont-ils parlé à l’humanité ?

Un Archange vit en dehors du temps et de l’espace dans un monde de perfection, et il ne peut que lui tarder que la vie sur terre soit pleinement en accord avec l’intelligence et l’amour infinis du Père-Mère. Il est donc l’expression des lois du monde divin. C’est à partir de ces lois divines transmises à partir des envoyés de Dieu que sont nés les principales religions que nous connaissons aujourd’hui.  C’est Gabriel, le grand principe de l’Eau dans toutes ses manifestations, tant physiques que spirituelles ou divines qui est à la source de toutes les religions dites révélées sur la terre. Gabriel est l’être de la bonté, de l’amour, l’être de toutes les relations. Il est cette communication qui nous entraîne vers un monde supérieur, où nous commençons à vivre avec notre âme et à être dans une relation de sagesse, de grandeur et d’intelligence. Il est l’eau de notre âme. Gabriel parle et nous enseigne depuis la nuit des temps par l’entremise de ses envoyés. Comme le souligne Olivier Manitara, mémoire vivante de la tradition essénienne, dans son ouvrage « Messages aux religions », nous avons tendance à nous enfermer dans des concepts, mais il faut nous ouvrir parce que ce qui a été donné à l’humanité à travers Moïse, Bouddha, Jésus et Mahomet n’est que beauté. Ce qu’en ont fait les hommes est tout autre histoire, mais si nous remontons à la source, nous ne pouvons voir que miséricorde et bonté. Cette Bonté, c’est le grand Archange Gabriel. Il est dit que Gabriel est à l’origine de toutes les religions et civilisations, car toutes sont nées de l’eau, à proximité d’un fleuve, comme le Nil ou le Gange, ou de l’océan.

La première grande religion fut celle de l’Égypte des premiers Pharaons, dont on a perdu la trace et qui était antérieure à l’Egypte des égyptologues. Elle était la nouvelle impulsion du monde divin depuis l’Atlantide. Elle fut la première grande religion originelle et se situait à un niveau de conscience supérieure. Pharaon était véritablement un Fils du Soleil, un envoyé des mondes supérieurs. Toute cette civilisation égyptienne s’est bâtie sur le respect des lois divines, la protection et la préservation des mystères. Elle est aussi la dernière civilisation à avoir gardé une pureté et un gouvernement en harmonie avec la sagesse des Dieux. Elle a laissé une lumière grandiose à toute l’humanité et d’elle sont issus tous les courants sacrés des mystères et de la Tradition de la Lumière. Les Pharaons Fils du Soleil étaient des Fils de Dieu, des êtres au service du monde divin. Puis vint Ramsès II, qui usurpa le pouvoir de Pharaon et marqua le début de l’effondrement de toute l’Egypte qui dans un ancien langage signifie la maison de Dieu. Voyant que l’Egypte était perdue, Moïse qui était un fils de Dieu, quitta le pays avec les prêtres. Après l’Exode, c’est ce grand Maître qui fit naître le Judaïsme.  En effet, Moïse est le Père fondateur de la tradition juive, dans laquelle on reconnait Gabriel comme étant un Grand Archange, un serviteur de Dieu. Les juifs ont mis un fort accent sur le côté intellectuel. Le Judaïsme est une religion d’occultisme qui a touché la pensée. Elle peut être considérée comme la tête de l’Homme Universel.  Le Christianisme est apparu par la suite, et Gabriel est présent dès l’origine alors qu’il annonce la naissance de saint Jean le Baptiste et de Jésus. Le Christianisme a touché particulièrement le cœur de l’homme universel. Il a tenté de développer des qualités de cœur, d’apporter des valeurs de bonté, de générosité, de partage et d’amour. Par la suite vient Mahomet, qui amène la grande religion de l’Islam sur la base du Coran que lui a dicté Gabriel.

« Moi Gabriel, j’étais présent à la fondation de la civilisation des Pharaons ; j’ai sauvé Moïse des eaux ; j’ai annoncé la naissance de Jésus et l’ai baptisé dans le jourdain ; j’ai instruit le Prophète Mahomet et aujourd’hui je fonde la Nation Essénienne » (Evangile Essénien de l’Archange Gabriel, Psaume 130, verset 45).

3.       Les Archanges au fondement de la nouvelle religion voulu par le Père ?

La source de la religion égyptienne, du Judaïsme, du Christianisme, de l’Islam a été Gabriel, et aujourd’hui c’est ce même Gabriel qui a enfanté ces mondes parle à nouveau. En effet, il apparaît une nouvelle religion, la religion essénienne héritière de ces quatre religions et ouverte à toutes les confessions. Le monde divin a demandé aux Esséniens de poser sur la terre les quatre sceaux divins du Travail, de la Santé, de la Famille et de l’Argent.

Le travail est le sceau de l’Archange Michaël et l’essence divine du feu ;

la Santé est le sceau de l’Archange Raphaël et l’essence divine de l’air ;

la Famille est le sceau de l’Archange Gabriel et l’essence de l’eau ;

l’Argent, qu’il faut comprendre comme énergie créatrice, est le sceau de l’Archange Ouriel et l’essence de la terre.

Dans notre monde, ces quatre Sceaux ainsi que les quatre éléments ont été coupés de leur origine divine et détournés à des fins mortelles, pour la seule satisfaction des hommes, au détriment des autres règnes de la nature. Le Père, à travers sa hiérarchie, a donc demandé aux Esséniens de poser les quatre Sceaux originels du monde divin sur la terre afin que le travail, la santé, la famille et l’argent soient de nouveau des ponts qui relient l’homme et la terre à leur origine divine.

Comme l’indique Olivier Manitara, Maître Essénien contemporain dans la filiation d’Enoch, poser ces quatre Sceaux a été une œuvre de Lumière d’une grande difficulté pour les Esséniens. En effet, ces quatre piliers fondamentaux de la vie des hommes sont extrêmement pollués et dénaturés dans le monde actuel. Les trois premiers Sceaux ont été posés en 2009 et 2010 et comme les Esséniens n’y arrivaient pas après plus d’une année de travail intense, C’est finalement l’Archange Gabriel lui-même qui a posé le sceau de l’Argent pour la gloire du Père. Pour maintenir l’activation de ces quatre Sceaux comme la présence permanente du monde divin sur la terre, les quatre Archanges ont transmis à la Nation Essénienne les quatre cultes du Feu, de l’Air, de l’Eau et de la Terre de Lumière. Ces rituels sont célébrés quotidiennement dans les Villages Esséniens par des prêtres qui ont atteint la quatrième marche de l’Initiation dans la tradition essénienne, celle de l’alliance avec le monde des Archanges (Confère « Messages aux religions »).

Aux solstices et aux équinoxes, les Esséniens se réunissent pour appeler et fêter à tour de rôle Michaël, Gabriel, Raphaël et Ouriel, les 4 grands Archanges qui sont les Pères de la Tradition de la Lumière sur la terre et dans l’humanité. Cette discipline est appelée dans la tradition essénienne contemporaine la Ronde des Archanges. Elle consiste pour les esséniens à porter un Ange dans sa vie à travers une vertu, à célébrer les 4 fêtes des Archanges dans l’année et à étudier leur message qui prennent la forme de psaumes. C’est au cours de ces 4 grandes célébrations annuelles que les psaumes de la Bible essénienne ont été transmis directement dans le temple des Archanges, entre septembre 2003 et juin 2016, la grande majorité en France, en Espagne et au Canada, les autres, en Italie, en Suisse et en Haïti. Il s’agit de la nouvelle révélation de Dieu pour notre époque. L’Archange donne son message, au nom du Père, à travers les Esséniens réunis pour l’invoquer et l’honorer. Ce sont des moments de partage et d’offrande.

Il ne s’agit pas de channeling ni d’activité médiumnique mais des fruits sacrés d’une École des Mystères qui œuvre sur la terre pour la formation harmonieuse de l’homme dans la Lumière d’une conscience supérieure commune. Les Esséniens offrent le meilleur d’eux-mêmes à une intelligence supérieure belle et emplie de bonté ; les Archanges offrent leur bénédiction, leur protection, et aussi leurs psaumes. Pour les Esséniens, ces textes sont sacrés car ils émanent d’une intelligence supérieure divine. Ils sont sacrés au même titre que tous les textes des religions et des traditions qui émanent eux aussi d’une intelligence supérieure. Les psaumes des Archanges émettent une certaine vibration qui possède le pouvoir d’équilibrer et d’élever le niveau vibratoire de l’étudiant sincère et dévoué. Pour comprendre un psaume, il faut entrer dans cette vibration particulière, il faut s’accorder avec elle. Alors il est possible d’atteindre des régions supérieures de l’éveil, de l’intelligence, de la perception, de la conscience. Cette expérience, si elle est souvent répétée, devient un véritable entraînement qui permet au pratiquant d’élever son être et sa vie dans une éducation et une transformation de soi réelles. Les Esséniens étudient et méditent à plusieurs les psaumes des Archanges afin non seulement d’élever leur propre vibration, mais aussi celle de leur famille, de leur entourage, de l’humanité. Le but est de bénir la terre et de soulager tous ceux qui sont plongés dans la souffrance par l’ignorance et la culture intensive des vibrations basses qui engendrent le négatif. Ils se servent des psaumes des Archanges comme d’un puissant catalyseur pour engendrer une onde positive, un puissant champ magnétique capable d’éveiller un nombre croissant d’individus à un autre point de vue et à une autre façon de vivre. Les Archanges, à travers la bible essénienne et ses psaumes ont un but. L’Archange Ouriel (Psaume 12, verset 16) dit à cet effet « Nous, les Archanges, nous serons fidèles à notre alliance et nous œuvrerons pour que le Père de tous les pères puisse descendre parmi vous. Tel est le sceau de notre alliance ».

Le monde divin n’a pas besoin de l’homme pour vivre. Mais les Archanges veulent glorifier le Père dans tous les mondes, jusque dans la profondeur de la terre (Evangile Essénien de Gabriel, Psaume 63, verset 12). Ils vivent pour honorer le Père dans sa volonté. C’est la raison pour laquelle il apparait clairement, que la religion essénienne ne résulte pas d’une volonté humaine, mais réellement d’un monde Divin qui veut toucher toute la terre.

4.       S’approcher des Archanges aujourd’hui.

L’erreur de l’homme est de vouloir vivre par lui-même et pour lui-même, de vouloir être dans SA conscience, SES sentiments, de vivre dans SON être, être ce qu’il est ou croit être. Il veut que tout vienne de lui selon ce qu’il a compris. Il attire ainsi vers lui une atmosphère qui n’est pas habitée par des Divinités. Bien souvent, les hommes placent le monde divin dans une abstraction, dans des idées et des croyances éloignées de leur vie et de leurs préoccupations essentielles. Ils vivent dans des concepts, des imaginations, des envies. Ils ne voient pas forcément le monde tel qu’il est, mais plutôt tel qu’ils le conçoivent. Sans cesse ils projettent leurs souhaits sur ce qui les entoure. Ils ont imaginé un monde spirituel et divin, ils ont rêvé des « anges » et ont projeté toute cette créativité dans le monde des « archanges », créant bien souvent une regrettable illusion et une impossibilité totale de communiquer.

Le monde véritable des Archanges peut communiquer avec les humains et même exister sur la terre, mais il faut pour cela que les hommes soient purs et vrais, qu’ils soient correctement formés et éduqués.

C’est la raison pour laquelle, sans cesse, ils ont envoyé des maîtres chargés d’établir des écoles initiatiques afin d’instruire les hommes. Les Archanges ne veulent pas s’adresser à des extraterrestres, à des illuminés, des farfelus sans sagesse qui parlent d’amour et font la guerre, qui glorifient l’intelligence et ne disent que des bêtises, qui se prennent pour des rois et ne sont que des mendiants. Il est important ici de souligner le fait que dans le monde, le secret de l’homme véritable est gardé par les Archanges. Ce sont eux qui font que l’homme dans la forme devient un véritable être humain dans l’esprit et la vie. L’Archange Gabriel dit à cet effet :

« Si j’étais un homme sur la terre, j’aurais les yeux de la vérité, j’aurais le nez des échanges harmonieux avec tous les êtres vivants, qu’ils soient positifs ou négatifs. En toute relation, je chercherais ce qui est juste et qui équilibre tous les mondes. J’aurais une bouche qui ne prononcerait que des paroles glorifiant la vérité. J’aurais des oreilles que j’emploierais à écouter les mélodies, les sons, les bruits afin d’entendre et de comprendre ce qui est dit à travers chaque manifestation sonore. J’aurais une aura, une lumière autour de moi, qui serait la manifestation du rire des enfants, de la spontanéité et de la joie qui ressemblent tellement à l’eau sautillante et chantante. Par ma respiration, je m’efforcerais de ne faire aucun mal et jamais, à l’intérieur comme à l’extérieur, je n’enfermerais un être dans un placard, plaçant sur lui une étiquette et fermant la porte à clé.

Par ma capacité de me mouvoir, je serais l’harmonie en tous les gestes et je cultiverais la capacité d’imiter les postures de toutes les créatures afin d’en faire la représentation à travers tous mes mouvements. Dans mes mouvements, je serais l’incarnation et la représentation des mondes » (Evangile Essénien de l’Archange Gabriel, Psaume 108, verset ) .

Ainsi, L’homme doit être formé pour s’approcher du monde vivant et éternel de Gabriel et recevoir en lui une structure de Lumière qui lui permettra d’être vivant de son âme et d’entrer dans un dialogue harmonieux avec tous les êtres et tous les règnes. Alors le monde des Archanges sera là pour tous, dans la vérité et la beauté, dans le partage. Lorsque l’intelligence des Archanges est activée dans le corps de l’homme et peut prendre sa juste place et sa juste fonction, les 4 éléments sont ordonnés, harmonisés, guéris et placés dans la force créatrice de la Lumière. Les 4 éléments fondamentaux sont essentiels dans la vie de l’homme. Ils sont naturellement associés avec la Mère. S’ils sont animés par la force des 4 Archanges, ils ne sont plus des éléments morts, comme les conçoivent les hommes. Ils deviennent vivants et intelligents d’une communication avec les mondes supérieurs. Alors l’homme n’est plus vide : il est habité par ces mondes supérieurs d’éternité. L’air lui ouvre les mondes lointains, le feu l’éclaire, l’eau anime ses sens et la terre lui parle.

Ainsi, dans le cadre de la tradition essénienne, entrer dans la Ronde des Archanges ou dans le temple d’un Archange, c’est acquérir la possibilité unique de transformer son atmosphère, sa relation à soi-même, à l’autre, au monde. C’est un chemin d’éveil, de purification et de deuxième naissance.  Pour l’Archange Ouriel, si nous voulons voir la Lumière, nous devons lui donner un corps stable et hermétique de façon à ce qu’aucun élément extérieur ne puisse venir le perturber. Il nous invite donc à pratiquer la méditation jusqu’à être stables et nous tenir dans une droiture inébranlable surtout dans un temple des Archanges. Nous devons être présents et concentrés, en mesure de montrer notre respect, notre attention, notre aspiration à servir et à nous effacer devant ce qui est plus haut que tout. Si vous avez l’opportunité de vous retrouver dans un Temple d’Archange dans le cadre d’une célébration de la Ronde des Archanges, l’Archange Ouriel (Psaume 61, verset 9-10) donne le conseil suivant : « Dans l’atmosphère du temple d’un Archange, que vos gestes soient conscients. Qu’aucun endormissement ne vole votre corps. Qu’aucune pensée ne puisse vous emmener dans son monde ou ne prenne possession de votre âme. À travers une simple pensée, un être, un monde peuvent jeter un coup d’œil dans le temple pour voler une partie de la lumière […] Rien ne doit passer. Vous devez être conscients, vous transformer en paravents, en piliers, en une stabilité inébranlable pour que la Lumière vienne ».

S’il y a un lieu où le corps doit être mis de côté, c’est bien dans le temple d’un Archange, lorsque la grande lumière est présente et qu’il est enfin possible de se nourrir d’autres éléments que ceux qui composent notre vie quotidienne. Alors, lorsqu’on entre dans le temple d’un Archange, l’on doit pouvoir devenir les serviteurs de la lumière supérieure et être capables d’utiliser chacun notre corps non seulement pour capter l’intelligence, mais aussi pour en faire un outil capable de réaliser une œuvre qui va dans le même sens.

En conclusion, les Archanges sont des êtres supérieurs, vivant dans le monde de Dieu La Lumière. Leur but est de glorifier le Père dans tous les mondes, en faisant connaître Sa volonté aux hommes, à travers les fils et descendants d’Enoch. Leur mission est divine, et ils sont au service du Père de tous les pères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *