Fondements pour une éducation essénienne

Académie Essénienne Etude
Tout homme porte au plus profond de lui une aspiration sincère, pure, noble vers un monde divin dont il porte le souvenir dans son inconscience. Bien souvent, l’homme n’est pas conscient des forces, des influences, des intelligences qui dirigent sa vie. Le monde divin est présent dans l’homme et autour de lui comme une ancienne mémoire enfouie. Parfois elle s’éveille et l’homme peut être désillusionné par le monde matériel. Il comprend que sa vie mortelle ne pourra satisfaire l’aspiration profonde de son âme. Il se tourne alors vers un monde supérieur qu’il ne connaît pas. Il veut croire, espérer, s’en remettre à une intelligence belle et grande, mais l’homme est bien complexe et ignorant. Il a été mal élevé et mal éduqué pendant des siècles. Il y a en l’homme une multitude d’influences et de mondes qui doivent s’imbriquer les uns dans les autres harmonieusement, à la manière d’un jeu de puzzle. Mais l’homme a été mal formé et toutes les pièces sont placées dans le désordre. Il devient alors impossible de lire l’image et donc de comprendre ce qu’est l’homme. L’adage dit que l’homme doit se connaître lui-même, mais pour cela, il doit placer toutes les pièces de son être physique et universel dans l’ordre, l’harmonie et la paix.
Dans la vie, chaque chose, de la plus grossière à la plus subtile, doit être mise à sa juste place.
L’homme qui s’éveille ne veut plus vivre dans le monde physique parce qu’il est désillusionné, mais pourtant ce monde fait partie de lui, il vit dedans et y trouve une résonance face aux aspirations qu’il porte en lui. Il y a une confusion qui vit dans l’homme : soit il veut aller vers l’esprit en rejetant le monde physique ou alors il veut vivre uniquement dans le monde matériel en rejetant l’esprit. Aucun de ces mondes n’est négatif ; ils doivent simplement être mis chacun à leur juste place et être harmonisés. C’est l’homme qui est dans le désordre dans ses pensées, ses sentiments, ses aspirations. Il veut vivre avec un monde divin qu’il ne connaît pas et rejette le monde qu’il connaît et qui lui parle du monde divin. Ou alors, il se laisse aveugler par les apparences et ne perçoit pas la véritable nature de son aspiration. Dans le fond, il aime sa vie d’homme et il apprécie de vivre sur la terre. Il voudrait réussir, être fort, puissant et bien souvent il se tourne vers le monde divin uniquement pour que celui-ci organise et arrange sa vie. Il est bien de vouloir, de souhaiter être pur, lumineux, sage, mais je vous dis de vous placer devant un miroir et de regarder réellement ce que vous êtes. Le monde est votre miroir. Vous vous apercevrez alors qu’il y a une confusion en vous, que vous mélangez les mondes. L’homme prononce des paroles de Lumière, mais il les associe avec les ténèbres, qui détruisent la vie et conduisent les êtres vers la perdition, l’esclavage, le néant. Mais il préfère fermer les yeux et ne regarder que quand cela l’arrange. Vous avez des pensées qui s’unissent avec un monde, des sentiments qui sont associés avec un autre et votre volonté, vos paroles, vos actes qui s’orientent dans une tout autre direction.

Je vous dis de mettre de la clarté et de l’ordre dans vos vies

Il est bien de vouloir se tourner vers un monde invisible sacré, mais regardez avant tout ce que vous faites de vos vies. Si vous faites n’importe quoi, sachez que ce n’est pas le monde divin qui est perdant, mais le monde de l’homme. Ce n’est pas au monde divin de prendre en charge le monde de l’homme, c’est à l’homme de prendre sa vie en mains et de la gérer au mieux des intérêts de l’Alliance et du Bien commun. La vérité est que l’homme a créé des dettes, il s’est associé avec des mondes, il a signé des pactes, cautionné certaines intelligences et aujourd’hui, parce qu’il a décidé de se tourner vers un monde supérieur, il voudrait que tout cela n’existe plus. Il voudrait même pouvoir dire qu’il n’est pas responsable et que le monde divin n’a qu’à tout effacer d’un trait. En réalité, l’homme est entièrement responsable du monde dans lequel il vit, car ce n’est pas le monde divin qui a décidé de la vie de l’homme, mais c’est l’homme lui-même qui a fait son choix. Maintenant, il doit l’assumer et s’organiser pour ouvrir un nouveau chemin vers la sagesse. Vous pouvez adresser vos prières vers un monde supérieur sacré, cela est bénéfique, cela peut vous donner l’espoir d’un mieux-être, mais le monde divin ne répondra et n’agira que si vous vous clarifiez, que si vous reprenez votre destinée en mains en posant les actes concrets pour guérir et équilibrer les mondes. Le monde divin accepte de s’unir à l’homme, mais uniquement pour l’accomplissement de la volonté du Père, pour rien d’autre. C’est à l’homme de faire le travail pour s’élever jusqu’à atteindre cet état d’esprit et de maîtrise. Il est hors de question que le monde divin prenne en charge l’homme. L’homme doit faire sa part. Il doit être dans sa force, sa royauté, sa dignité. S’il veut réellement vivre avec la Lumière, il doit tout mettre en œuvre dans sa vie et sa destinée pour que la Lumière soit puissante. La Lumière est un esprit vivant et elle n’acceptera jamais d’être associée et mélangée avec ce qui n’est pas l’intelligence, la pureté, la vérité. Celui qui veut s’unir à la Lumière doit être un prêtre de la Lumière sur la terre, un serviteur du Bien commun. Depuis des siècles, les hommes se sont entièrement donnés à des intelligences sombres et menteuses qui les ont conduits dans l’inconscience et la suffisance. Et maintenant les hommes sont attachés par des dettes à des mondes qui n’ont rien de commun avec la belle lumière divine. Seul le chemin de l’étude, de l’éveil de la conscience et du travail sur soi pourra sortir les hommes de cette association funeste. De cette éducation de l’homme dépend l’avenir de l’humanité et de la terre. Car l’homme est un créateur et il inscrit dans l’avenir tout ce qu’il porte en lui et tout ce qu’il met au monde. Bien souvent, l’homme cherche à fuir sa réalité, les conséquences de ses actes. Il appelle le monde divin non pas pour devenir un serviteur, pour être droit et digne, clair et bien éduqué, mais pour que l’intelligence supérieure règle toutes ses dettes, ses maladies, arrange sa vie d’un coup de baguette magique. Et si le monde divin aide l’homme, celui-ci allant mieux, il continue à donner sa vie à tous ces mondes qui n’ont rien de commun avec la Lumière. Les hommes veulent dialoguer avec le monde divin et pourtant ils ne sont pas capables d’avoir un véritable échange dans la pureté avec eux-mêmes et avec tous les êtres qui vivent autour d’eux, avec leurs familles, leurs amis, mais aussi avec les animaux, les arbres, la nature, les esprits, avec la vie en général. Ils veulent la sagesse pour trouver une nouvelle raison d’exister et une nouvelle place dans le monde, mais dans le fond ils ne savent pas réellement à quel monde ils appartiennent : tout en eux est mélangé. Cette confusion est la signature des ténèbres. L’homme est vraiment dans une situation difficile, car maintenant il doit prendre sa vie en mains et sortir de cette confusion. Seule l’éducation à travers les cercles d’étude pourra vous clarifier et vous structurer.
  • L’homme empli de bonne foi dira qu’il remet sa vie entre les mains du monde divin, mais de quelle vie parle-t-il ?
  • Qu’est-ce que le monde divin pour lui ?
  • À quel monde s’adresse-t-il ?
  • Est-ce un monde vrai qu’il connaît ou un concept faux, fabriqué par l’homme ?
  • Comment un homme pourrait-il s’adresser à un monde qu’il ne connaît pas et avec lequel il n’a aucun lien ?
L’homme dira qu’il parle au nom de ce qui est pur et sincère en lui, mais c’est justement cela qui, depuis des siècles et tout au long de sa vie, a toujours éteint la Lumière en lui, le conduisant sur le chemin qui le mène vers le monde de l’homme et lui fait donner sa puissance à ce qui est mortel. L’homme est devenu ce qu’il a lui-même mis en œuvre ; lui seul est décisionnaire.

Dans la vie d’un homme, il y a toujours le choix, 2 possibilités :

  1. Adhérer à ce qui est juste de toute éternité dans l’univers ;
  2. Ou alors fermer les yeux et éteindre sa conscience supérieure pour pouvoir continuer à vivre.

Je suis l’intelligence divine, j’aime l’ordre, la pureté, la vérité

J’aime lorsque l’homme sépare en conscience et intelligence claires le bon du mauvais et qu’il met chaque manifestation à sa place selon les lois de la grande harmonie.

Je suis celui qui empêche tout mélange, toute confusion d’entrer dans le monde divin.

Aucun inconscient, aucun être mal éduqué ne pourra s’approcher de la splendeur de la Lumière pour y apporter l’impureté, la pollution, le poison. Que les hommes croient qu’ils pourront s’approcher du royaume de la Lumière parce qu’ils ont prononcé 2 ou 3 paroles de sagesse sans être sages ou parce qu’ils ont entretenu une grande illusion de Dieu dans le vague espoir d’être sauvés un jour est une grande erreur. Le monde divin ne s’approchera jamais de ce qui n’est pas pur et parfaitement formé, éduqué. Un monde mal élevé porte en lui-même sa propre condamnation et sa destinée. Vos ancêtres ont bien souvent fermé les yeux sur la véritable dimension de la nature, de la pensée ou même de la religion et aujourd’hui vous récoltez toute la bêtise qui a été semée. Alors, ne maintenez plus cette tradition de fermer les yeux, ne vous laissez pas guider par des aveugles et ne continuez pas à poser des actes qui vous mènent dans cette direction. Cessez de nourrir et de renforcer le monde de la bêtise qui vous enchaîne. L’homme dit qu’il veut vivre pour le monde divin, mais il lui donne la plus petite place dans sa vie. Il en parle, il le souhaite, mais il ne conduit pas l’énergie vers des œuvres réelles. Sachez que celui qui n’accomplit pas les œuvres sera toujours faible, perdu et prisonnier dans les illusions.

Tu dois savoir ce que tu veux vraiment et tu dois mettre en œuvre les moyens pour l’obtenir

Si tu veux réellement vivre avec un monde d’éternité sacré, tu dois te mettre au travail, être besogneux, te construire un corps et une vie pas à pas, étudier, identifier et séparer les mondes à l’intérieur de toi pour créer un espace de pureté, une terre vierge et protégée qui permettra à la Lumière de se poser en toi. Tu ne peux pas être sans cesse un porteur de semences qui, une fois, viennent de la Lumière et l’instant d’après, de la bêtise et du monde de la décomposition. L’homme est un porteur de semences qu’il met au monde consciemment ou inconsciemment par sa pensée, sa parole et ses actes. Beaucoup sont sincères et souhaitent réellement vivre et propager la Lumière, la paix, l’harmonie, mais ils ne connaissent pas dans la réalité des faits ce qu’est le chemin de l’homme qui se construit en conscience pour devenir un instrument parfait dédié à un monde supérieur. Tous les êtres que vous vénérez comme des maîtres, des envoyés, des sages ont été formés par une science précise, par une tradition immémoriale. Vous ne devez pas l’oublier, car ce savoir est précieux. C’est lui qui vous ouvre le chemin. Les ignorants pensent que tout se produit tout seul et ils attendent passivement, remettant leur vie entre les mains du hasard. Ensuite, ils se permettent de porter des jugements ou de prononcer des paroles qui ne reposent sur aucune sagesse, aucune expérience, aucun vécu. Ils pensent que le monde divin fera tout à leur place. Mais ils basent leur vie sur le mensonge et jamais la belle lumière ne viendra habiter et placer sa semence dans un tel calice. L’homme doit être éveillé, parfaitement instruit et vivant à travers toutes ses activités et tous ses organes et ne doit pas attendre qu’un monde supérieur lui apporte les solutions et change sa vie. Personne ne doit vivre ta vie à ta place ; c’est toi qui dois poser chaque pas sur le chemin de la dignité et du service. Aujourd’hui, l’homme doit s’éveiller au fait qu’il est bien souvent un ignorant, qu’il est passif, qu’il porte en lui les semences inconscientes de divers mondes et que lorsqu’il s’agit du monde divin, il s’en remet entièrement à ce qu’il croit être vrai, mais qu’il ne fait aucun acte qui justifie son alliance avec lui. Au mieux, il va demander aux autres, les engager pour qu’ils fassent le travail, mais en réalité, chacun doit faire sa part afin de réaliser l’œuvre qui fait apparaître la Lumière.

Menora Essénienne

3 Commentaires sur “Fondements pour une éducation essénienne

  1. thereseroyer2818@gmail.com therese royer says:

    Je cherche le travail à faire pour la préparation d’Ouriel. Je ne vois absolument rien ni ou pour télécharger quoi que ce soit.

  2. Eveline Técher says:

    Ravie de ces paroles, l’intelligence de Michaël est ici très claire! je dirais même que le plus inconscient et le plus ignorant pourrait être touché, avoir comme un électrochoc! Parce qu’après tant de cacophonie dans le monde, personne ne peut plus ignorer qu’il est né, qu’il a vécu jusqu’à aujourd’hui et puis se dire : “mais au fait, c’est vrai que je ne suis pas de ce monde, mais alors d’où est-ce que je viens? et à vrai dire, qu’est ce que je suis venu faire ici bas? pourquoi on vit, pourquoi on meurt? ” en tout cas c’est ce que je souhaite à tous ! car ce serait dommage de passer à côté de la chance sans la saisir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez la pensée quotidienne de la bible essénienne 
Une belle pensée par jour, ça change la vie !
S'inscrire à la pensée quotidienne
Fermer
preloader